ActualitésMEDIASContact 
English

Le Carnaval et la Folie

Un Roi Soleil sur son déclin. Des "modernes" qui questionnent l'état du monde dans les salons, dans les cercles, dans les "cafés philosophiques"... et s'emparent même de l'outils de propagande royale par excellence, l'opéra.

Dans le Carnaval et la Folie d'André Cardinal Destouches, la FOlie n'est pas celle que l'on croit; le Carnaval ressemble à un amoureux transi et Momus, grand censeur des dieux, tire les ficelles pour mieux nous divertir.

"Rien n'est plus sot que de traiter avec sérieux de choses fricoles; mais rien n'est plus spirituel que de faire servir les frivolités à des choses sérieuses" écrivait Erasme dans sa préface de l'Eloge de la Folie, à son ami Thomas More, auteur de l'utopie. Sous prétexte de comédie, Houdar de la Motte et Destouches s'émancipent délicieusement des Anciens pour fêter les plaisirs et une liberté résolument modernes.

Articles de Michael Nafi, philosophe ; Marianne Massin, philosophe ; Hervé Niquet, chef d'orchestre, Jacques Osinski, metteur en scène ; Marie-Geneviève Massé, Chorégraphe; Christophe Ouvrard, scénographe.

Mis à jour le 04 nov. 2014


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT