ActualitésMEDIASContact
 
 
English

Un peu plus... qu'un disque!

Les Ombres

«« Concert chez la Reine », premier enregistrement de l'ensemble Les Ombres, a pu vous surprendre, vous interpeller ? Vous voudriez en savoir un peu plus?

Quelle est cette dernière plage ?

Et qu'est ce qu'un jeune ensemble? Une avalanche d'idées, de rires, d'amitié, mais aussi un apprentissage. Ce disque représente nos parcours (de la guitare électrique au théorbe, du piano à la viole de gambe, de la radio à la flûte...), nos différentes expériences de musicien, notre ouverture à la vie, aux arts, et enfin notre avenir. Jouer de la musique dite « ancienne » de nos jours, et quand on a 20 ans, nous amène à de nombreux questionnements. Au-delà du travail musicologique, que pouvons-nous apporter? Un souffle. C'est le moteur de ce disque. Le souffle de fouiller, transcrire, comprendre et enfin interpréter ensemble, redonner vie à une musique de fête, de divertissement afin de la faire entendre et apprécier au public d'aujourd'hui.

Grands nostalgiques de la face B, et fans de nos disques de rock, nous avons souhaité continuer ce « Concert chez la Reine » tard dans la nuit, lors d'une dernière séance d'enregistrement, entre amis, au détour d'une jolie pièce pour clavecin entouré d'une flûte, d'un théorbe et d'une viole. Un rappel, un ornement qui termine ce concert, ou pas...

« Princesse Marie » a été publié par François Couperin dans son quatrième livre de pièces de clavecin, en 1730. Cette petite pièce élégante en rondeau (majeur-mineur-majeur) est sûrement passée des mains de son compositeur, à celles de son élève Marie Lecszinska, reine de France.

La présence de la viole ou de la flûte à la place de la main droite du clavecin est une manière de rendre hommage à l'évolution du style en France au XVIIIe siècle, une anticipation des futures Pièces en concerts de J.P. Rameau. Nous espérons que le caractère doux, léger, presque nostalgique de cette « Princesse Marie » vous touchera autant qu'il nous a touché.»

Les Ombres - Margaux Blanchard, Sylvain Sartre

Mis à jour le 17 nov. 2010
Un peu plus... qu'un disque!


Centre culturel de rencontre
d'Ambronay
Place de l'Abbaye
01500 Ambronay

04 74 38 74 00


HAUT